Archives de catégorie : ego

Ego – Being, L’Ego – Le Soi

Share Button

Ego – Being, L’Ego – Le Soi

Ego… What ? L’Ego… Quoi ?

It could be defined as « what makes me unique » ! cela pourraît être défini comme « ce qui me rend unique » !…

  • Survival / Life – La survie / La Vie

The human beings are taken in a way between two internal Poles, the one who relates to the SURVIVAL (in its personal scale), and who often entails several forms of FEARS which lead them to build up to themselves SYSTEMS OF FAITHS, the other one bound to the LIFE, which connects them more to the rest of the world, and which entails them towards the LOVE …

Les êtres humains sont d’une certaine façon pris entre deux Pôles intérieurs, l’un qui se rapporte à la SURVIE (à son échelle personnelle), et qui souvent entraîne plusieurs formes de PEURS qui le conduisent à se créer des SYSTEMES DE CROYANCES, l’autre lié à la VIE, qui le lie d’avantage au reste du monde, et qui l’entraîne vers l’AMOUR…

Lotus
Lotus
  • Fear (La Peur) VS Love (L’Amour)

The FEAR is a protective process, which tends to CLOSE, to define the individual by OPPOSITION to the rest of the world (the outside is then collected as a « enemy ») … Any subject which « potentially » could damage its survival becomes a pretext in the violence, and no chance is let be able to reconsider this « outside » under a wider angle … For example, in not so old times, BACTERIA were seen as a  » enemy to shoot down  » in the name of an asepsis a guarantor for a good longevity … Before we discover that number of bacteria is much rather allies, and that in reality, it is the main part of what constitutes our body! It is a total change of paradigm … Also, we finally understood that by trying « to eradicate » a so-called enemy, we incur in fact the opposite, by forcing life to create real enemies, who furthermore are going to become resistant in everything … It is what also takes place in our RELATIONS, on another PLAN …

La PEUR est un processus protecteur, qui a tendance à FERMER, à définir l’individu par OPPOSITION au reste du monde (l’extérieur est alors perçu comme un « ennemi »)… Tout sujet qui « potentiellement » pourrait nuire à sa survie devient un prétexte à de la violence, et reconsidérer cet « extérieur » sous un angle plus large n’est pas envisagé… Par exemple, à une époque pas si lointaine, les BACTÉRIES étaient vues comme un « ennemi à abattre » au nom d’une asepsie garante d’une bonne longévité… Avant que l’on découvre que nombre de bactéries sont bien plutôt des alliés, et qu’en réalité, c’est l’essentiel de ce qui constitue notre corps ! C’est un changement total de paradigme… De même, nous avons enfin compris qu’à force de vouloir « éradiquer » un soi-disant ennemi, on s’attire en fait l’inverse, en forçant la vie à créer de réels ennemis, qui de plus vont devenir résistants à tout… C’est ce qui se passe également dans nos RELATIONS, sur un autre PLAN…

  • Good or not ? Bon ou pas ?
Good - Bad (Bon Mauvais)
Good – Bad (Bon Mauvais)

The Fear leads easily to the withdrawal (the leak), in the violence ( the attack), which is very close in the  » limbic brain « , also sometimes called  » archaic brain  » because we think that it developed well before the more outside layers of the brain giving the social image, the social behavior (As we can observe it to all the evolved animals) then the mental functions of abstraction (present at certain mammals superiors already, as the chimpanzees which showed that they can assimilate elements of language and even have the idea to associate these elements when some concepts are lacking to express something), then finally the intellectual functions that we think of being appropriatepeculiar to our species…

La Peur conduit facilement au repli sur soi (la fuite), soit à la violence (l’attaque), elle est très liée au « cerveau limbique », qui est parfois appelé aussi « cerveau archaïque » parce qu’on pense qu’il s’est développé bien avant les couches plus extérieures du cerveau donnant l’image sociale, des comportements sociaux (comme on peut en observer chez tous les animaux évolués) puis les fonctions mentales d’abstraction (présentes chez certains mammifères supérieurs déjà, comme les chimpanzés qui ont montré qu’ils peuvent assimiler des éléments de langage et même avoir l’idée d’associer ces éléments lorsque des concepts leurs manquent pour exprimer quelque chose), puis enfin les fonctions intellectuelles que l’on pense être propres à notre espèce…

The fear is not NOT BAD in itself, no more than the Ego, which is moreover absolutely necessary for us to being able to DEFINE us in the embodiment (A being without Ego would be as a diluted energy, without peculiarity, omniscient and which would have nothing particular « to do in this world »)… Finally, this being would have no reason for being embodied … To be « embodied » would say some people, been a member even of a « plan » What can be fatal, it is when the fear or the Ego SWELL, and more leave no room to the being, returning the vision of very narrow life because limited to the individual sphere …

La peur n’est  PAS MAUVAISE en soi, pas plus que l’Ego, qui d’ailleurs nous est absolument nécessaire afin de pouvoir nous DEFINIR dans l’incarnation (Un être sans Ego serait comme une énergie diluée, sans particularité, omnisciente et qui n’aurait rien de particulier « à faire » dans ce monde)… En somme, cet être n’aurait aucune raison d’être incarné… Etre « incarné » diraient certains, fait même partie d’un « plan »

Ce qui peut être néfaste, c’est lorsque la peur ou l’Ego ENFLENT, et ne laissent plus de place à l’être, rendant la vision de la vie très étriquée puisque limitée à la sphère individuelle…

Ego Baggage
Ego Baggage
  • « True Love » – L’Amour inconditionnel
Flamme
Flamme

The True Love on the contrary, WIDENS us the field of consciousness and allows to take into account other factors, whom our « ruts » generated by the fear prevented to us from seeing … This energy, which gives some spirit, enthusiasm, some desire for division, is something which « SPREADS » our consciousness and gives a deeper sense in our existence.

L’Amour véritable (inconditionnel) au contraire, nous ÉLARGIT le champ de conscience et permet de prendre d’autres facteurs en compte, que nos « ornières » générées par la peur nous empêchaient de voir… Cette énergie, qui donne de l’entrain, de l’enthousiasme, de l’envie de partage, est quelque chose qui « ÉTEND » notre conscience et donne un sens plus profond à notre existence.

  • From FEAR to LOVE ? De la peur à l’Amour ?

Then how to pass from the FEAR to the Love? Can we really « decide » this ? One of the « recipes » is to OBSERVE … Take a moment of relaxation and introversion to RECOGNIZE the energy which lives in us … When an emotion is recognized, it finds a LISTENING inside one … An emotion which is not listened to, is an energy which creates a KNOT which eventually crystallizes invariably … It « comes down in the mater » in the form of a tension, of a depression, of a nervousness, of a lack of concentration and memory, which will have concrete consequences …

Alors comment passer de la PEUR à l’Amour ? Est-ce que nous pouvons réellement le « décider » ? Une des « recettes » est déjà de S’OBSERVER… Prendre un instant de relaxation et d’introversion pour RECONNAITRE l’énergie qui nous habite… Lorsqu’une émotion est reconnue, elle trouve une ÉCOUTE à l’intérieur de soi… Une émotion qui n’est pas écoutée est une énergie qui crée un NŒUD qui finit invariablement par se « cristalliser »… Elle « descend dans la matière » sous forme d’une tension, d’une dépression, d’une nervosité, d’un manque de concentration et de mémoire qui aura à son tour des conséquences concrètes…

cat_hugs-ChatCalin
cat_hugs

To ADMIT our internal feelings, without judging them, it is as to WELCOME a child to comfort him better … If we wish « to grow up inside », it is useful to us first of all being able to be our « internal parents » who listen to what these feelings come to tell us … Then, as a patient parent, allow that the « cause of the causes » can go back up so that this « emotion » can calm down …

ADMETTRE nos émotions intérieures, sans les juger, c’est comme ACCUEILLIR un enfant pour mieux le consoler… Si nous souhaitons « grandir intérieurement », il nous est utile tout d’abord de pouvoir être nos « parents intérieurs » qui écoutent ce que ces émotions viennent nous dire… Puis, comme un parent patient, permettre que la « cause des causes » puisse remonter afin que puisse s’apaiser la dite « émotion »…

You will notice that many people who are not ready of putting back their faiths in cause, which they built as a fortress to hold their fears aside, these people will put themselves in incredible states if you their suggest that they buried these fears, instead of recognizing them … It is called the “denial” … Because actually, somebody who would not feel « really concerned » would not react in the anger …

Vous remarquerez que beaucoup de personnes qui ne sont pas prêtes à remettre leurs croyances en cause qu’ils ont édifiées comme une forteresse pour tenir leurs peurs à l’écart se mettront dans des états incroyables si vous leurs suggérez qu’elles ont enfoui ces peurs, au lieu de les reconnaître… Cela s’appelle du déni… Car en fait, quelqu’un qui ne se sentirait pas « réellement concerné » ne réagirait pas dans la colère…

ThankYou-Merci
ThankYou-Merci

This first stage of made identification, the emotion is not « to be » hunted ! In fact, we SHOULD RATHER THANK it for what it allows us to understand … Because even there, to consider an emotion « bad » and « to hunt » her, it is as not to recognize that it lives in us, that it was, and is still a member of us … (As well as when a Guru claims to have « hunted the Ego » he created in fact himself what we call funnily call a « Spiritual Ego »)

Cette première étape d’identification effectuée, l’émotion n’est pas à « chasser » ! En fait, nous devrions plutôt la REMERCIER de ce qu’elle nous permet de comprendre… Car là encore, considérer une émotion comme « mauvaise » et la « chasser », c’est comme ne pas reconnaître qu’elle nous habite, qu’elle a fait, et fait encore partie de nous… (De même que lorsqu’un Gourou prétend avoir « chassé son Ego » il s’est en fait créé ce que l’on appelle avec humour un « Ego spirituel »)

To thank it allows to better say “goodbye”… Certain people work even in this way thru  » quantum medicine « , thanking the bodies which allowed the hatching of a disease (which is a revelation), and seem to obtain convincing results … In any case, to return to the feelings, it seems obvious that we do not solve an emotion by installing another one in place … And when the  » vacant place  » is finally ready, authentic love can settle down… What we deeply wish you!

La remercier permet de mieux lui dire AU REVOIR… Certaines personnes travaillent même de cette façon en « médecine quantique » semble-t-il en remerciant les organismes qui ont permis l’éclosion d’une maladie (qui est un révélateur), et obtiennent paraît-il des résultats probants… En tous cas, pour revenir aux émotions, il semble évident qu’on ne résout pas une émotion en en installant une autre à la place…

Et lorsque la « place vacante » est enfin prête, un amour authentique peut s’installer… Ce que nous vous souhaitons vivement !

sun-Soleil
sun-Soleil