Archives par mot-clé : singe

Hundredth monkey effect: your thinking has an impact – Le centième singe : votre pensée à un impact !

Share Button

Hundredth monkey effect: your thinking has an impact!- Le centième singe : votre pensée à un impact !

 

Monkeys familiy : famille de singes
Monkeys familiy : famille de singes

Do you know the theory of the « hundredth monkey », reported in a book by Lyall Watson, who relates  the observations of Japanese scientists who have studied the monkeys on the island of Koshima? The macaques were used to pick up sweet potatoes washed up on the edge of the beaches. Now these potatoes were full of sand, and one day, one of the monkeys began to wash potatoes before eating them. The « old » look it casually and wicked eye without seeing the benefit of this action. After a few years, other monkeys, youngest first, began to also wash sweet potatoes. When a large number of monkeys have adopted this new behavior, not only the « old » adopted the gesture (NB: this important information is missing in the description from Wikipedia), but in addition, other monkeys, islands nearby have also adopted this gesture. But the monkey can not swim… This led the scientists to think that a « critical mass » of monkeys can influence other groups. The idea is not meaningless, as, for example, to take a parallel, established that when a laboratory is able to crystallize a substance, often in other laboratories around the world, this crystallization becomes easier when there are often no physical link between these laboratories. Similarly, scientific discoveries are made simultaneously in several places in the world. The discovery of fire was also made by men most likely in the same period, at a time when people couldn’t travel so easy as today.

Connaissez-vous cette théorie du « centième singe », rapportée dans un livre de Lyall Watson, qui rapporte les observations de scientifiques japonais qui ont étudié des macaques sur l’ile de Koshima ? Les macaques avaient l’habitude de ramasser les patates douces échouées sur le bord des plages… Or ces patates étaient pleines de sable, et un jour, l’un des singes s’est mis à laver les patates avant de les manger. Les « anciens » regardaient cela d’un œil détaché et méfiant, sans voir l’intérêt de la chose. Au bout de quelques années, d’autres singes, les plus jeunes en premier, se sont mis à laver également les patates douces. Lorsqu’un nombre important de singes ont adopté ce nouveau comportement, non seulement les « anciens » ont adopté le geste (NB : cette information importante, est manquante dans la description de Wikipedia), mais en plus, d’autres singes, des iles avoisinantes l’ont également adoptée… Or le singe ne sait pas nager. Ce qui a conduit ces scientifiques à penser qu’une « masse critique » de singes peut influencer d’autres groupes. L’idée n’est pas dénuée de sens, puisqu’il est par exemple, pour prendre un parallèle, établi que lorsqu’un laboratoire parvient à faire cristalliser une substance, souvent, dans d’autres laboratoires de  par le monde, cette cristallisation devient plus aisée alors qu’il n’y a souvent aucun lien physique entre ces laboratoires. De la même façon, les découvertes scientifiques se font au même moment dans plusieurs endroits dans le monde. La découverte du feu a également été faite par les hommes vraisemblablement dans la même période à une époque où les hommes ne pouvaient pas voyager comme ils le font de nos jours.

MonkeysJapan : monkeys from the Island of Koshima
MonkeysJapan : monkeys from the Island of Koshima

Biochemist Rupert Sheldrake relates the presence of « morphogenetic fields » : these « information fields » would organize the material invisibly, and could perhaps explain how the living can, from a single helix DNA, for instance, create structures as complex as those of living beings. Indeed, genetics cannot explain itself why a cell will migrate to a particular location, and create a particular organ, while another will create another thing wis exactly the same starting code. Nor does it explain the diversity of life, or why the cell will take particularly a gene from one parent or another. A roof for a discipline that claims to be « rigorous » to speak of « chance » as if life was doing things « just happen »!The « chance » is the pure expression of our ignorance as the philosophers say. The consequence of all this is that our way of perception of reality has, as many scientists now say, an action on the reality itself ! View the work of quantum physicists about it! Even though the « impact » seems insignificant, because it concerns the scale of the atom, it is conceivable that this « impact » multiplied by billions of conscious beings is not so negligible as that!

This is a time of « paradigm shift » : at a time not so remote, environmentalists were considered for « crazies » or dreamers, it was said that the « organic » was nonsense. Often, humanity needs to be close to the disaster to evolve. We are right in this « transition period », which greatly need the « hundredth monkey » …

Monkeys familiy : famille de singes
Monkeys familiy : famille de singes

Le biochimiste Rupert Sheldrake parle de « champs morphogénétiques » : ces « champs d’information » organiseraient la matière de façon invisible, et pourraient peut-être expliquer comment le vivant peut, à partir d’une simple hélice d’ADN par exemple, créer des structures aussi complexes que celles des êtres vivants. En effet, la génétique ne sait pas à elle seule expliquer pourquoi une cellule va migrer à tel ou tel endroit, et créer tel ou tel organe, alors qu’une autre va créer autre chose alors qu’elle possède exactement le même code de départ… Pas plus qu’elle n’explique la diversité du vivant, ou pourquoi la cellule va prendre tel ou tel gêne de tel parent. Un comble, pour une discipline qui se prétend « rigoureuse » de parler de « hasard », comme si la vie faisait des choses « par hasard » !Le « hasard » n’est que la pure expression de notre ignorance comme disent les philosophes.

La conséquence de tout ceci est que notre mode de perception de la réalité a, comme le disent nombre de scientifiques désormais, une action sur la réalité elle-même ! Voir les travaux des physiciens quantiques à ce sujet ! Même si « l’impact » paraît négligeable car il se mesure surtout à l’échelle de l’atome, on peut concevoir que cet « impact » multiplié par des milliards d’êtres conscients n’est plus si négligeable que cela !

Nous vivons une période de « changement de paradygme » : à une époque pas si reculée, on prenait les écologistes pour de « doux dingues » ou des rêveurs, on disait que le « biologique » c’était de la foutaise. Souvent, l’humanité a besoin d’être a bord du désastre pour évoluer. Nous sommes en plein dans cette « période de transition », qui a grandement besoin du « centième singe »…

MonkeysJapan : monkeys from the Island of Koshima
MonkeysJapan : monkeys from the Island of Koshima